Promo Biotech-Lab 2021 !!!

Publié le

Depuis son ouverture en octobre 2018, le Biotech-Lab de l’ESBS a déjà accueilli 16 projets différents dans ses locaux ! Des projets dans des domaines tels que la microbiologie, la biologie végétale, la biochimie, le médical, etc. Ils viennent faire avancer leurs concepts ou leurs prototypes dans une ambiance de startup avec coworking et laboratoires !

Aujourd’hui pour la première fois, l’effectif de 15 personnes sur 9 projets différents est atteint !

Retrouvez ci-dessous le profil de nos utilisateurs actuels, et leurs projets !

Florencia Sacarelli (entrepreneur) pour Malu:

Malu Cosmétique développe et fabrique des cosmétiques bio-solides, à travers l’utilisation de matières premières naturelles et vegan et en privilégiant l’agriculture biologique. En raison de son état solide, notre emballage est simplifié en matériaux biodégradables, de sorte que nos produits cosmétiques soient zéro déchet.

Florencia a obtenu un master de chimie en Argentine en 2017. Actuellement en doctorat en chimie à l’Université de Strasbourg. Sa passion pour les soins de la peau et l’environnement l’ont amené à créer cette startup.

Pierre Chervy (entrepreneur) pour FloxyShape:

FloxyShape développe des formulations orales de peptides thérapeutiques comme alternative aux injections chroniques actuellement pratiquées.

Biologiste de formation, docteur en physico-chimie Pierre a un master en management-finance. Spécialisé en analyses et formulation de peptides, Il a plus de 6 ans d’expériences dans des laboratoires privés et publics.

Thomas Suply (entrepreneur) et Nataliia Fastinger (stagiaire) pour Domiconus):

Domiconus explore la fascinante diversité des venins de cônes marins à la recherche des médicaments de demain.

Thomas est docteur en Biologie Moléculaire et Cellulaire, avec une longue expérience en recherche préclinique dans 2 environnements industriels différents, et titulaire d’un Master en Administration des Entreprises (EM – Strasbourg).

Nataliia est pharmacienne et titulaire d’un Doctorat en Sciences pharmaceutiques – spécialisation en standardisation et organisation de la production de médicaments (2012). Elle a ensuite occupé la position d’assistante scientifique en qualité du médicament pour la pharmacopée ukrainienne puis européenne. Elle est actuellement en Master 2 Recherche et développement pharmaceutique.

Hélène Mastin (stagiaire) pour Arkeale:

Arkeale développe des stations urbaines innovantes de valorisation des biodéchets.

Hélène est étudiante en Master de Chimie Verte à l’Université de Strasbourg. Suite à ses expériences de recherche au laboratoire LIMA à Strasbourg et à l’institut Bernal en Irlande, elle souhaite découvrir l’expérience startup et s’engager dans un projet à fort impact sociétal et environnemental.

Cléo Jouve-Corneloup et Axel Bidault (entrepreneurs) et Zoé Lacan (stagiaire) pour Orisae:

Depuis printemps 2020, Orisæ propose des éco-kits pour cultiver chez soi les aliments de demain tels que le Kéfir, le Kombucha, et la Spiruline. Découvrir en toute simplicité le plaisir de fabriquer ses propres boissons saines et écologiques à l’infini.

Après une formation technique en design d’objet, Cléo a obtenu son master en 2018. Elle a suivi diverses formations entrepreunariales. Cléo est à la fois la présidente d’Orisæ, et la responsable labo. Depuis peu, elle donne des cours d’initiation à l’entreprenariat à la faculté des sciences sociales. Rendre l’écologie accessible, non contraignante et agréable est son envie la plus profonde.

Depuis son master en design graphique en  2018, la priorité d’Axel est de mettre la technologie au service de l’écologie, et ce avec plaisir. Il s’est alors formé à l’entrepreunariat par le diplôme universitaire étudiant-entrepreneur et par l’accompagnement d’incubateurs. Axel est le directeur général d’Orisæ, et s’occupe notamment de la stratégie business.

Zoé est en contrat d’apprentissage chez Orisae depuis septembre 2020 en tant qu’ingénieure en biotechnologies. Elle travaille sur la partie Recherche et Développement en laboratoire pour l’amélioration des kits actuels et la création des prochains. En parallèle, elle est en Master 1 “Sciences du Vivant” spécialité infectiologie à l’ESTBB, une école de biologie à Lyon.

Simon Pichard (entrepreneur) et Malo Linard (stagiaire) pour MicroP:

Notre objectif chez microP est de développer de nouvelles méthodes pour le dosage de micropolluants et d’ainsi rendre plus accessible le dosage de ceux-ci en proposant un kit, simple d’utilisation, peu coûteux et ne nécessitant pas d’investissement que ce soit au niveau matériel et/ou humain. Pour cela nous avons banni les technologies chimiques au profit d’une technique biologique basée sur l’utilisation d’anticorps non conventionnels.

Simon, titulaire d’une licence en biotechnologies et après plusieurs années dans la recherche fondamentale au sein d’un grand institut public où il participait à la production et purification de complexe multiprotéiques a souhaité rejoindre microP ; Afin de participer à la recherche et développement d’un kit pour le dosage d’un micropolluant.

Malo est actuellement en stage de deuxième année de BTS Biotechnologiques chez microP. Stage qu’il lui permets de découvrir pour la première fois le monde professionnel et la vie des startup.


Rose-Marie Auclair et Olivier Zamparutti (entrepreneurs) pour Woodlight:

L’objectif de Woodlight est de rendre les villes plus vertes en répondant à leurs problèmes de pollution, de manque de verdure et de forte consommation en énergie, en créant des plantes bioluminescentes. Des objets vivants, capables d’émettre de la lumière sans consommer d’énergie, 100% recyclables et à la forme adaptable. Ces plantes s’inscrivent dans la construction durable et dans la recherche d’un nouveau design pour les villes de demain.

Rose-Marie a obtenu son doctorat en biologie moléculaire et cellulaire à l’Université de Strasbourg en octobre 2014. Depuis, elle s’est formée à l’entrepreneuriat par diverses formations privées et universitaires. Elle donne depuis deux ans des cours d’initiation à l’entrepreneuriat dans l’école d’ingénieur de biotechnologies de Strasbourg. 

Olivier a obtenu un Master de Biologie et Valorisation des plantes en 2019. Depuis, il a rejoint l’équipe Woodlight en tant qu’ingénieur et travaille à la création, développement et régénération des plantes bioluminescentes.

Anas Fadloun (entrepreneur) pour Carcinnova:

Le but de Carcinnova est de développer un nouvel agent thérapeutique pour le traitement d’un carcinome, en particulier le cancer du côlon et le cancer du poumon. Cet agent aura un double effet car il ciblera en même temps deux onco-protéines, l’une déjà connue et l’autre identifiée par le porteur de projet.

Anas a un doctorat en pharmacie industrielle et un doctorat en biologie. Pendant sa thèse et son post doc en France et en Allemagne il a participé aux plusieurs travaux de recherche sur le cancer.

Samir Yahiaoui (entrepreneur) pour Moleculia :

Valomolia développe entre autres des modèles in vivo de larves pour les tests toxicologiques et pour l’évaluation des activités antibactérienne et antifongique.


Samir est titulaire d’un doctorat en chimie organique et pharmaceutique et possède plusieurs expériences professionnelles en France et à l’étranger (Suède, Allemagne). Ses domaines de compétences sont : la conception de médicaments (le drug design), la synthèse organique, l’interface chimie-biologie, les produits naturels et les techniques de purification et d’analyse structurale.

Contact Biotech-Lab : Ghislain Auclair : fablab@unistra.fr

Afin d’aider les porteurs de projets, une page à la fondation de l’université s’est ouverte pour développer le pôle entrepreneuriat et les Fab Lab de l’université.
Elle accueille des dons numéraires mais aussi en nature pour équiper les laboratoires !